Cécile ARTHUS

crédit photo : Virginia Castro

PARCOURS DE Cécile ARTHUS

Cécile Arthus est metteure en scène et artiste associée au Nest Centre Dramatique National transfrontalier à Thionville de 2011 à 2017. Oblique Compagnie est créée en 2004 pour administrer ses projets.

Elle se forme successivement à l’Atelier international de Blanche Salant et Paul Weaver, à l’École Florent et à l’École Jacques Lecoq. En 2008, elle obtient un Master de dramaturgie et mise en scène à l’Université de Nanterre. Elle aura comme professeurs-es : Marc Voisin, Jean-Pierre Garnier, Jerôme Dupleix, David Lescot, Sabine Quiriconi, Jean-Louis Besson, Christian Biet, Jean Jourdheuil…

Elle accumule ensuite les expériences autour de différents textes contemporains :
Les combustibles d’Amélie Nothomb, 2004, Festival Francophone de Munich,
Une laborieuse entreprise de Hanock Levin, 2005, Festival Francophone de Munich,
Le Chant du tournesol de Irina Dalle, 2006, Festival Onze Bouge, Théâtre Ménilmontant, Paris Jeune Talent,
– Le Petit chaperon rouge
de Joël Pommerat, 2007-2008, Normandie, décentralisation,
– L’Homme et la masse
de Ernst Toller, 2008, maquette à l’Université de Nanterre,
Tasse cruelle, soucoupe aimable de Howard Barker, 2011, Festival Court Toujours, Nest-CDN, Lorraine,
Burn Baby Burn de Carine Lacroix, 2012, Compagnie l’envers Libre, Collectif 12 et Nantes,

A partir de 2011, elle réalise ses premières mises en scène dans des conditions professionnelles :
- Haute-Autriche de Franz Xaver Kroetz, 2012, Nest-CDN Transfrontalier, Thionville
Angelo, tyran de Padoue de Victor Hugo dans une adaptation de Jean-Marie Piemme 2015, Nest-CDN Transfrontalier, Thionville
- Taisez-vous ou je tire de Métie Navajo, 2017, Préau-CDN de Normandie et Nest-CDN Transfrontalier.

En 2015, elle décide pour la première fois de s’attaquer à une œuvre du répertoire pour tenter de s’extirper, le temps d’une création, de notre contemporanéité paralysante et aller voir du côté des grands auteurs du passé. Aidée par Jean-Marie Piemme, elle adapte Angelo, tyran de Padoue, de Victor Hugo. Une oeuvre mille-feuille passionnante qui mélange aussi gaiement et subtilement le politique et les grands sentiments.

De 2011 à 2017, Cécile Arthus est artiste en résidence et associée au Nest-CDN Transfrontalier à Thionville. Elle y multiplie les projets en lien avec Jean Boillot le directeur : Human Library, labos, mise en voix, mise en espace, stage sonique, actions de médiations culturelles.
En 2014, elle y cofonde et codirige un festival pluridisciplinaire en direction de la jeunesse : LA SEMAINE EXTRA. Elle en assure une partie de la programmation jusqu’en 2017.

En 2017, elle est artiste invitée au Préau-CDN de Vire en Normandie.

Elle travaille régulièrement avec d’autres compagnies et dans d’autres régions (Poitou-Charentes, Haute-Normandie, Pays de la Loire). Ainsi, en 2015, elle co-écrit et co-met en scène le spectacle de Nicolas Bonneau (compagnie La Volige) : Looking for Alceste.

Elle collabore avec plusieurs metteur-e-s en scène, accompagne d’autres projets en France, en Allemagne, au Luxembourg et en Belgique :
Ivanov d’Anton Tchekhov, m.e.s Philippe Adrien, La tempête, Cartoucherie de Vincennes,
Le Sang des amis de Jean-Marie Piemme, m.e.s Jean Boillot, Poitiers,
Soleil Couchant d’Isaac Babel, m.e.s. Irène Bonnaud, Nest-CDN Transfrontalier, Thionville,
Draussen vor den Tür de Wolfgang Borchert, m.e.s Christopher Diem, Staatstheater de Saarbrück,
Les Iroquois, collectage d’écriture ado, m.e.s. Irène Bonnaud, Théâtre de la Place à Liège,
Mère Courage de Bertolt Brecht, m.e.s Jean Boillot, Nest-CDN Transfrontalier, Thionville,
Rivière Song, spectacle pluridisciplinaire, m.e.s Jean Boillot, Nest-CDN Transfrontalier, Thionville,
– Les Morts qui touchent
d’Alexandre Kourtchevsky, m.e.s Jean Boillot, Nest-CDN Transfrontalier, Thionville,
Trauerzeit de Johan Leysen, Grand Théâtre du Luxembourg et Théâtre de Bouffes de Nord, Paris

Également très impliquée pour construire des actions de territoire ambitieuses et innovantes, elle crée en 2012 CONTRE-COURANTS, un projet en biennale, participatif et pluridisciplinaire, qui permet à des amateurs, jeunes et seniors, de s’impliquer dans un processus d’expérimentation et de création professionnelle. En mai 2017, accompagnée de Jérôme Dupleix et Lola Keraly, elle finalise la troisième édition de CONTRE-COURANTS, Des cotillons sur un quai de Philippe Gautier.

Sa dernière création, Taisez-vous ou je tire, de Métie Navajo, réunit au plateau 13 comédiens. Le spectacle est présenté au Nest-CDN (Thionville, Grand Est) au Préau-CDN (Vire, Normandie), à la Ferme de Bel Ébat (Guyancourt) et au Théâtre de Lorient. Le spectacle a reçu une véritable adhésion, aussi bien sur le fond que sur la forme, de l’ensemble des publics. Plusieurs programmateurs manifestent un véritable désir de le programmer.
Eldorado Dancing, spectacle actuellement en préparation pour une création 18-19 constituera le second volet de ce diptyque consacré à la thématique Jeunesses & violences.